Quelques conseils simples pour être productif

Au travail, il m’arrive parfois de voir qu’il est 16h sans avoir le sentiment d’avoir accompli mes tâches essentielles de la journée (parfois aucune). Je me sens immédiatement démotivé à finir ma journée et le regret de n’avoir pas réussi ma journée et accompli mes tâches essentielles, n’arrête pas de me rendre visite jusqu’à l’heure où je me couche.

Combien de vous ont le même problème ? Peut-être avec une fréquence élevée ? Avec ou sans un plan de tâches établi à l’avance, tout ce qu’on fait dans la journée ne nous aide pas à traiter notre liste de tâches et surtout celles qui sont essentielles. Nous nous contentons de dire que la journée était tellement chargée, qu’on a pas pu faire ceci ou cela.

Suivre des formations de gestion de temps ou de productivité n’aide pas forcément à régler notre problème. Car le problème c’est tout simplement nous.

Si nous voulons accomplir nos tâches de la journée, alors nous allons trouver les moyens pour le faire. Nous allons naturellement prioriser et décider quelle tâche mérite le plus d’attention. Il nous faut donc une discipline.

Les conseils suivants m’ont permis de réduire la fréquence de ce problème. Je suis convaincu que dans le futur, ce problème pourra même disparaitre complètement :

1 – Se concentrer sur les buts et les priorités

Le but est cette chose que vous voulez accomplir dans votre vie. La priorité est cette chose qui vous aide à arriver à votre but. Si vous ne savez pas ce que sont vos buts, vous n’allez achever rien. Il faut donc se concentrer sur les buts et les priorités, c’est tout.

2 – Connaitre soi-même

Le fait de connaitre ses limites permet de savoir jusqu’à quel point on peut pousser soi-même dans notre travail. Il ne faut pas arriver au burnout. Si on ne se connait pas, tout ce qu’on fera sera contre-productif.

3 – Faire le travail

On est payé pour ce qu’on doit faire, alors on doit le faire. Faire sa moitié ou carrément pas grand-chose, permets de dévaloriser notre estime vis-à-vis de nous-mêmes.

4 – Fragmenter le travail difficile

Chaque travail difficile peut se décomposer en petites tâches faciles. La fragmentation du travail en petites tâches permet de progresser et arriver à accomplir tout le travail.

5 – Aimer ce qu’on fait

Je connais des développeurs qui détestent les langages avec quoi ils développent pour leur boite informatique. Cela n’aide pas beaucoup à progresser dans leur travail. Cependant, s’ils se forcent à aimer ce qu’ils font même si le langage de programmation ne leur plaît pas, le travail deviendra une joie de vivre pour eux. Ils peuvent simplement commencer par comprendre que le but c’est la valeur business qu’on importe au client à la fin, peu importe le langage avec lequel on développe. Il faut aimer le travail de l’instant et pas le travail qu’on rêve faire demain.

6 – Ignorez votre humeur

Une fois un monsieur m’avait dit une chose que je n’oublierai jamais dans toute ma vie : « S’il faut attendre que vous soyez en bonne humeur pour faire tel ou tel travail, alors vous ne ferez plus rien dans toute votre vie. »

7 – Prenez soin de soi-même

Pas de cigarette, faire du sport ou marcher 30 minutes par jour, manger sainement, rire, appeler la famille et les amis toutes les semaines, donner 1 euro à un pauvre, voir un film au cinéma une fois par mois, etc. Telles sont des pratiques qui aident à entretenir soi-même.

La productivité se travaille, petit à petit. Ces conseils m’ont aidé personnellement à changer mes méthodes de travail pour être de plus en plus productif. Si vous en avez d’autres, ne m’épargnez pas de partager vos avis.

  1. Pingback: Quelques conseils simples pour être produ...

  2. article interressant et tres pratique, je voudrai rajouté juste une chose:
    établire une liste de choses à faire la veille comme aide mémoire et faire la distinction entre les taches quotidienne et les choses à faire qui sont stratégique….

  3. Pingback: Je ne fais pas ce que j’ai à faire : la procrastination | volontedereussir

Merci de laisser votre commentaire.