Convertir la négativité en positivité

Les idées négatives peuvent nous gâcher la vie. Elles peuvent nous tuer. Elles peuvent aussi démolir la vie de nos familles et nos enfants.

Une idée négative simple comme «Demain, ma présentation devant le directeur va mal se passer » aurait des dégâts mentaux, physiques sur soi et même sur son entourage.

C’est pour ça qu’il faut tourner les idées négatives en positives. Si je reprends l’exemple précédent, ça donnerait : «Demain, ma présentation a toutes les chances de plaire à mon directeur, s’il y aurait quelques points manquants, c’est normal, car ça serait l’occasion de m’améliorer encore plus.»

Avec le rythme intense de la vie, on a rarement la chance d’avoir quelques minutes pour prendre du recul et réfléchir à ce tas d’idées négatives qui nous polluent notre quotidien. Par conséquent, on enchaine idée négative après l’autre jusqu’à le stress, le burnout et la dépression.

Pour ceux qui doutent qu’on n’a pas la capacité de repousser la négativité et la remplacer par la positivité, il suffit juste de suivre les trois conseils suivants :

1 – Soyez déterminé

Si vous n’êtes pas engagé avec vous-même de réussir cette tâche difficile, alors, vous n’allez pas réussir. Dites-vous que vous allez y arriver avec un travail continu et sans relâche. Dites-vous que le résultat sera avantageux pour vous et pour toute votre famille. Avec la positivité, vous pouvez ouvrir des horizons sans limites dans vos vies personnelles et professionnelles.

2 – Jeter les idées négatives

Forcez-vous à jeter les idées négatives dès qu’elles fassent surface. Oui vous pouvez le faire. Une idée prend généralement 30 secondes pour habiter notre conscience profonde. Alors on a 30 secondes pour gérer la situation en notre faveur. Notre cerveau a besoin d’un entrainement, certes durement réalisable aux premiers jours, mais ceci devient une habitude par la suite. La méditation, la spiritualité et la prière pourraient aider dans ce sens.

3 – Prendre le temps pour la positivité

Prenez le temps, et forcez-vous de le trouver, pour réaliser ce que vous aimez faire. Lire, écrire, faire du sport, de la guitare ou de la peinture. Bref, toute activité qui pourra vous éloigner de la négativité. Si vous êtes concentrés sur des aspects de la vie qui ne vous apportent pas du bonheur dans la vie, alors ces choses vont finir par contrôler toute votre vie et la vie de vos enfants.

Quand vous exercez une activité que vous aimez, essayez de ne pas laisser la place aux idées négatives comme : «J’aime beaucoup la guitare mais après 2 ans de pratique, je n’arrive pas à avancer, et c’est bien le cas de plusieurs … ». C’est à ce moment où vous exercez votre activité préférée que vous devez remplacer chaque idée négative par une positive. Le cerveau accepte facilement cette conversion et devient plus habitué à convertir la négativité en positivité dans toute circonstance (même quand vous ne faites pas ce que vous aimez).

Les idées négatives vont toujours exister. La seule arme pour les écarter est entre nos mains. Les convertir en idées positives nous permets de voir le bon côté des choses. Rappelez-vous, la vie est pleine de belles choses, il suffit juste de comprendre …

Merci de laisser votre commentaire.