bien utiliser le temps après le travail

Comment bien utiliser son temps après le travail

On travaille tous pour subvenir aux besoins de nos familles et nos foyers. On aime réussir et atteindre un certain niveau d’accomplissement de nos buts quotidiens. Avec nos heures parfois excessives, ou nos mails qui nous suivent jusqu’à la maison, on a du mal à sortir du contexte du travail, et ceci influence sans doute sur la qualité de nos relations au sein de nos foyers. Notre succès ne va dire pas grand-chose si on ne consacre pas le temps qu’il faut à notre famille et à l’éducation de nos enfants.

Un petit rappel simple mais efficace qui pourrait nous aider à replacer notre famille dans le cœur de nos intérêts.

1 – Finir à une heure exacte

Finir tard veut simplement dire que vous ne respectez pas votre vie privée. Faire des heures supplémentaires, ne veut pas dire que vous produisez plus. Avec le surmenage et la fatigue, votre productivité baisse. Quand vous finissez votre travail, la seule chose que vous serez capable de faire est de sauter dans votre lit jusqu’au matin.

Finir le travail tous les jours à une heure précise, vous aide à vous cadrer et vous organiser. Même si vous ne finissez pas le travail à l’heure que vous fixez, ce n’est pas grave.

Dans certains cas précis où on est obligé de travailler au-delà des heures permises, on peut faire des exceptions. Cependant, ça s’appelle bien des exceptions. Je connais un ami qui travaille au-delà de 19:00, mais il le fait 1 semaine sur 6. Je trouve que l’idée est bonne car sur le plan familial, seon absence ne se fait pas trop remarquer.

2 – Consacrer quelques minutes à vous-même, chaque jour

Au milieu de la journée, un silence de quelques minutes avec vous-même sans portable, sans internet et sans personne, vous permet de revoir ce que vous avez fait et ce que vous comptez faire lors de prochaine moitié de la journée.

Si vous ne faites pas ceci, il est probable que vous oubliez tous les soucis et les problèmes que vous avez connus dans la journée. Cependant, votre inconscient les empile, et ceci peut vous impacter après. Il vaut mieux donc régler tout avec soi-même avant de continuer sa journée. Nettoyez donc votre cerveau en milieu de journée.

3 – Planifier la semaine pendant le week-end d’avant

1 heure est suffisante pour planifier sa semaine. Quand est-ce que vous allez faire les courses, retrouver votre ami, avoir un rendez-vous avec votre médecin, récupérer les enfants de l’école, rencontrer votre client, etc.

Survoler aussi ses emails pendant le week-end contribue à bien établir le plan de la semaine qui commence.

4 – Dites non

Dans un ancien article, j’ai montré le pouvoir que vous pouvez récolter en disant non. On veut tous réparer la baignoire, nettoyer la moisissure du des joints de carrelage, suspendre le cadre de la photo achetée il y a 1 mois, appelé nos parents, passer voir un ami, jouer avec nos enfants le soir, etc.

Mais on ne peut pas tout faire. Pour libérer le temps, il faut donc dire non à certaines choses ou à certaines personne.

N’oubliez pas de respecter votre plan établi lors du week-end. Ca vous permet de vous rappeler quelles sont vos priorités pour la semaine.

5 – Ecrire

Il m’arrive d’écrie dans le bus sur mon mobile (notes sur iPhone). Le fait d’écrire permet de soulager, de projeter ce qu’on ressent, devant nous d’une manière concrète et visible. Vous pouvez partager ce que vous écrivez ou non. Mais, sachez qu’écrire publiquement dans un blog, permet à votre cerveau de s’organiser en visualisant vos articles se former d’une manière structurée, et de plus en plus. Il faut par contre écrire régulièrement, car sinon votre cerveau oubliera cette très bonne habitude. Plus vous écrivez, plus vous aurez des lecteurs, et ces lecteurs vous encourageront à continuer d’écrire et de partager.

6 – Connaitre les priorités

Ne laissez jamais une chose entraver votre voie. Si vous connaissez votre voie et où comptez-vous aller, vous saurez déjà donc quelles sont vos priorités. Respectez vos priorités et ne les oubliez jamais. Parmi mes priorités je veux être un joueur professionnel de Golf, un très bon gérant d’entreprise, un très bon père pour mes enfants et un très bon mari. Je fais tout pour que tout ceci se réalise. Ce sont mes priorités, je dis non à autre chose qui voudrait entraver mon chemin vers la réalisation de mes objectifs.

7- Faites du sport

L’endorphine libérée par l’hypothalamus vous aide à bien être focalisé sur les priorités et aussi bien concentré sur ce que vous faites. Que vous faites le sport le matin ou l’après-midi, il faut courir, marcher, faire du vélo ou pratiquer n’importe quel sport qui vous fait plaisir et qui vous oblige à sortir de la routine.

Pendant votre activité, vous devez libérer votre esprit et ne pensez qu’à votre pied qui se pose sur le sol, le sentir et l’admirer. Ne jamais réfléchir aux problèmes. Vous allez voir, que les solutions sont mieux accessibles et facilement trouvables après une activité sportive.

8 – Utiliser les réseaux sociaux avec modération

Moi-même je suis un « big fun » des réseaux sociaux. Je sais que si je tweete quand je rentre à la maison, mon fils ne va pas apprécier. Je lui vole son temps, et il veut le consacrer pour s’épanouir et jouer avec moi. Ma méthode est de définir mes messages à tweeter tôt le matin. Il se tweetent automatiquement. Je vérifie les tweets de mes followers, mes tweets, retweets et messages entre midi et deux pour répondre et réagir ou bien en rentrant le soir en bus. Je consacre une demi-heure le soir avant de dormir pour survoler les tweets et chopper l’article ou le message qui m’intéresse afin de le lire le lendemain, tôt le matin.

Twitter, Facebook, Pinterest, Instagram, Medium et d’autres medias sociaux sont très importants. Aujourd’hui, je considère comme perdu voire à la marge celui qui ne suit pas ces medias pour se ressourcer et se cultiver. Cependant, leur consultation doit être raisonnable. Et elle ne doit pas aller à l’encontre des priorités familiales et professionnelles, alors faites attention à l’abus d’usage.

9 – Ne pas faire tout à la fois

Désolé mais personne ne peut lire et réagir à tous ses emails non-lus pendant le même jour. Personne ne peut écrire 3 articles sur un blog, travailler, rencontrer des clients et s’occuper de sa famille en une même journée.

Cependant, on peut tout faire, si on fait les choses en fragmentant les tâches. Pour ma part, j’essaie de consacrer 1 demi-heure le matin pour écrire un article, puis une autre demi-heure pour écrire un livre sur le SEO, la dernière demi-heure, c’est pour les activités sur les réseaux sociaux. Je teste cette méthode depuis quelque temps, et elle a l’air de bien fonctionner. Alors fragmentons nos tâches.

10 – Simplifiez votre vie

Quand les choses se compliquent, arrêtez tout, toute de suite, si vous avez l’occasion de le faire. Respirez profondément, et rappelez vous que tout est possible, il suffit juste d’y travailler, et de se concentrer. Si vous ne pouvez pas alors ceci veut dire que vous êtes fatigué ou surmené. Dans ce cas, dormez. La vie est simple, elle est vraiment simple. Les solutions doivent être simples aussi.

Pour résumer

C’était donc des conseils qui s’avèrent efficaces car beaucoup l’ont expérimenté, y compris moi-même, mais pas forcément tous à la fois. Vous devez probablement être déjà entrain de suivre un de ces points mentionnées précédemment. Pour d’autres, il est probable qu’ils vous mettront sur une voie ou corrigerons éventuellement des pratiques que parfois on oublie qu’ils nuisent à notre concentration et productivité comme la consultation excessive des réseaux sociaux.

  1. Fernand

    il faut tout faire avec modération en effet. Cependant, ce n’est pas facile de tout appliquer car parfois, on est fatigué et stressé, et ceci se reflète sur notre environnement familial.

Merci de laisser votre commentaire.