3 conseils simples pour avoir confiance en soi

On est tous passés par des moments où on a avancé un pas et puis eu du mal à continuer. Beaucoup de gens aimeraient gagner « Questions pour un champion », postuler à un poste meilleur dans un pays étranger, écrire un livre… Mais beaucoup de ces gens-là n’y arrivent pas, manquent de courage et de volonté pour franchir le pas. Ce manque ne peut être comblé par aucun coaching, aucun livre ou aucun psychologue.

Ce manque est d’abord et avant tout causé par le manque de confiance en soi.

Notre vrai manque n’est pas matériel, il est simplement immatériel, interne et dépendant de nous.

La confiance en soi se travaille dès l’enfance. Les parents et l’école ont un rôle capital pour faire comprendre à l’enfant que tout est possible si on est confiant en nous-mêmes.

confiance-enfant

La confiance en soi commence à encaisser des coups quand on perd des matchs de foot entre copains, ou quand on obtient des mauvaises notes aux examens.

Le soutien des parents est très important à ce stade car il permet à l’enfant de rétablir sa confiance en lui même et surtout à apprendre comment la rétablir.

Si parfois on a du mal à franchir le pas, que ça soit pour aborder une fille ou chanter dans « The Voice » cela est tout à fait normal, mais que nous hésitions dans la plupart de nos actes, cela par contre est un problème. On doit être confiant en soi, même si notre éducation ne nous l’a pas forcément apprise. Mais la question est bien sûr : comment ?

Il y a 3 points que j’essaie de suivre et qui m’ont permis de bien progresser dans ma vie professionnelle et personnelle ainsi que de renforcer ma confiance en moi :

Je me connais

Quand je suis embrouillé, perdu avec une baisse de moral, je visualise toutes les belles choses que j’ai réalisées dans ma vie. J’ai franchi un pas énorme qu’aujourd’hui personne, quel qu’il soit, ne peut remettre mes exploits en question. Mes parents et ma famille sont fiers de moi, alors je n’ai pas peur de parler devant 10000 personnes ou imposer mon point de vue si j’estime qu’il est bien fondé.

Il n’existe aucune personne qui n’a pas de belles choses dans sa vie. Il suffit de prendre juste 5 minutes et réfléchir, se souvenir, et trouver ces belles choses. C’est ça la magie de la vie, chacun de nous a déjà eu de très beaux exploits dans sa vie.

Comment pourrions-nous faire confiance à un collègue de travail si on ne le connaît pas. Se connaître c’est connaître ses exploits et ce qu’on sait faire. C’est fondamental pour avoir confiance en soi.

 Je m’en fous de ce que les gens pensent de moi

Une règle simple à appliquer : si on me critique, je prends la critique en considération et j’essaie de me corriger. Surtout si la critique est un retour commun de plusieurs personnes. Cependant, ceux qui pensent et disent derrière mon dos que je suis nul ou que je ne maitrise pas mon métier, je les ignore, tout simplement. Considérer quelqu’un comme nul, relève d’un manque de confiance, de sécurité et de connaissances chez la personne qui fait ce constat.

Il ne faut jamais donner de l’importance aux critiques destructives qui s’arrêtent juste sur des constats simplistes comme : il est nul, il ne fait pas son travail … Car je me connais assez pour savoir que je fais correctement mon travail, je maîtrise ce que je fais et que je suis ouvert aux critiques constructives des gens. Un exemple d’une critique ou une remarque constructive consiste à dire : « Tu ne maîtrises toujours pas assez ton domaine, il va falloir que tu explores un peu plus quelques côtés de ton métier, pourquoi ne pas visiter ce site qui … Ou bien lire ce livre qui… »

Une telle critique est tellement positive et constructive que je ne pourrai jamais ne pas la prendre en considération.

Dans la vie il y a des gens qui veulent te détruire pour camoufler et apaiser leurs manques et faiblesses. Mais il y a aussi des gens qui te critiquent pour ton bien, pour que tu t’améliores, et pour que tu sois fier de toi. Il faut donc accorder l’écoute à qui le mérite.

Je ne me compare pas

La comparaison constructive est celle qui nous permet de s’inspirer  et s’améliorer. Un autre type de comparaison serait simplement destructif.

On ne voit souvent que l’image apparente de la personne qu’on envie, ou qu’on aime être comme elle. Cependant, cette personne a tellement soufferte, travaillé durement pour arriver à tel ou tel poste.

iceberg je vois tu vois

Pour avoir confiance en soi, il ne faut pas se comparer aux autres. Chacun a eu ses circonstances propres à lui pour arriver au succès.

On a tous un potentiel, il faut y croire.

Se comparer c’est détruire la confiance en soi.

  1. Claudine

    Très bon article qui mérite d’être sauvegardé dans les favoris 🙂
    Pour ce qui de s’en foutre des gens, je dirais que parfois il est n’est vraiment pas facile et donc un vrai travail sur soi, même avec un psychologue serait requis.

Merci de laisser votre commentaire.